Sam 31 Octobre: CARLA BOZULICH+ACTION BEAT+ORCHESTRE @ LYON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sam 31 Octobre: CARLA BOZULICH+ACTION BEAT+ORCHESTRE @ LYON

Message  Steven le Mer 30 Sep - 19:57

Samedi 31 Octobre

"S'étant chaussée, [...]", Maquillage & Crustacés et Kaugumi
Présentent :

CARLA BOZULICH/EVANGELISTA
(Radiant Darkness Distorted Avant-Rock, ex-Geraldine Fibbers, Ethyl Meatplow, sur Constellation Records ; Los Angeles, USA)
+
ACTION BEAT
(Noise No Wave, gang de babouins sauvages ; GB)
+
ORCHESTRE TOUT PUISSANT MARCEL DUCHAMP
(Transe Urbaine, The Ex meets Africa, avec un ex-Dog Faced Hermans et un ex-Headache ; Genève, Suisse)

20 Heures
7 Euros

GRRRND ZERO GERLAND
40, Rue Pré Gaudry
69007 Lyon

Métro : Jean Jaurès





CARLA BOZULICH/EVANGELISTA

Carla Bozulich est plus connue en tant qu'extraordinaire chanteuse du groupe de Los Angeles The Geraldine Fibbers et comme la femme qui réinterpréta l'album "Red Headed Stranger" de Willie Nelson - avec Willie Nelson en invité spécial ! Carla a l'une des voix les plus uniques en son genre. Son travail est tout à la fois brutalement âpre et étrangement visionnaire.

Née à New York City la dernière semaine de 1965, Carla passa ses 2 premières années à Greenwich Village. Peut-être l'atmosphère de cette période de tumulte, d'idéalisme brisé et de créativité sans limites a-t'elle pu compter dans la provocation, la beauté et la souffrance qui relèvent leurs têtes dans le travail de Carla. Les bouleversements de la société la conduisirent à San Pedro. Elle grandit là-bas comme un garçon manqué et une protectrice des filles. La 1ère apparition de Carla sur disque date de l'album de Gary Kail de 1982, "Zürich 1916". Puis elle chanta dans deux autres groupes, the Neon Veins et Invisible Chains. Elle n'avait alors que 18 ans.

Puis Carla disparut de la lumière du jour pendant quelques années, réémergea et provoqua bientôt des embouteillages en tant que gamine hurleuse dans l'équipe d'assaut sexuel et sonore confrontationelle, Ethyl Meatplow. Sans aucun tact ni honte aucune, ils s'exposaient aux yeux de tou-te-s. Le groupe tourna plusieurs fois aux USA et réalisa une musique drôle et effrayante qui culmina dans un album, "Happy Days, Sweetheart".

En 1993, avant le dernier soupir de Ethyl Meatplow, Carla fonda The Geraldine Fibbers. Ils réalisèrent plusieurs disques sur le label de Los Angeles, Sympathy For The Record Industry. Une guerre des enchères s'ensuivit. Et The Fibbers finirent par signer sur ... Virgin Records ! Leur 1er opus, "Lost Between the Earth and My Home" sortit alors. Les critiques et les fans louèrent l'album. Dès le second, "Butch", le guitariste d'avant-rock Nels Cline, qui devait devenir un constant collaborateur de Carla durant les 8 années suivantes, rejoignit le groupe. La diversité de leur musique s'intensifia davantage encore. Malgré les louanges unanimes, le groupe, usé et divisé, fut lâché par Virgin en 1998.

C'est à ce moment-là que Scarnella fut créé. Duo composé de Carla et Nels, Scarnella est résolument anti-commercial, ouvert et expérimental (CD sur Smells Like Records).

En 2001, Carla écrivit de la musique pour une production à LA de la pièce "Les Bonnes" de Jean Genet. Et composa aussi la bande originale d'un film présenté au Sundance Film Fest.

2003 vit la sortie de sa nouvelle interprétation de l'album de Willie Nelson, un classique révolutionnaire des seventies, "Red Headed Stranger". C'est un remake fidèle, cinématique en format, qui embrasse chaleureusement la pente traditionnelle des titres du brillant concept-album de Willie, mais qui déconstruit aussi ses éléments de jazz, cabaret et raga, présentant la vision de Carla avec force clarté. En 2004 Carla sortit un unique album pour l'Europe, sur lequel on peut trouver beaucoup de morceaux live, pour la toute première fois, lesquels permettent de se faire une idée de la manière dont tous ses goûts et styles, apparemment incroyablement divers, s'assemblent dans le propre univers sonore et visionnaire de Carla !



En 2006 Carla Bozulich enregistre un nouvel album, "Evangelista", avec l'aide de ses ami-e-s de Godspeed! You Black Emperor, A Silver Mount Zion, Black Ox Orkestar, Gowns, Mae-Shi, The Night Porter et Secret Chiefs ! Pour ce nouvel opus sorti sur Constellation Records : changement de cap total, expérimentations et noirceur entièrement assumées en font un nouveau chef-d'oeuvre à part entière ... et parvient même à vous tirer les larmes.

En 2007 Evangelista devient le nom officiel de ce nouveau projet musical.

Carla récidive en 2008 avec son album "Hello Voyager" (Constellation Records), tout en tensions et déchirements. Immense cri d'amour et de détresse à la fois, à la face du monde ; peut-on sortir indemne de son écoute ou encore de ses folles prestations scéniques illuminées et possédées ? Il semblerait bien que non.
On raconte même qu'on l'aurait vue jouer en collaboration avec Marianne Faithful et Marc Ribot !

Enfin, en 2009 Carla enregistre un nouvel album à Hotel2Tango, en compagnie de ses fidèles accolytes Tara Barnes et Dominic Cramp : intitulé "Prince of Truth" il est, nous dit-on, son travail le plus abouti jusqu'à ce jour, incluant à nouveau un incroyable nombre de talentueux guests : Shahzad Ismaily, Ches Smith, Jessica Catron, Nels Cline, Devin Hoff ainsi que les Montréalais Thierry Amar (Silver Mt. Zion) et Nadia Moss et Jonah Fortune (Witchies).

Nouvelle tournée en Europe, nouveau cast de musicien-ne-s.
Préparez donc votre coeur à trembler, geindre, se serrer et chavirer ... de nouveau !

http://www.youtube.com/watch?v=DjooFXfWZXg

http://www.youtube.com/watch?v=cbeCZW1IXcs

http://www.youtube.com/watch?v=eAz6yYyQbnY

Websites & MP3 : http://www.carlabozulich.com/ - http://www.myspace.com/evangelistasounds






ACTION BEAT

Bio à venir ... sous peu !



http://www.youtube.com/watch?v=EtuGgI59EKY

Website & MP3 : http://www.myspace.com/actionbeat






ORCHESTRE TOUT PUISSANT MARCEL DUCHAMP

Créé en novembre 2006 lors d’une carte blanche à la cave12, et emmené par Vincent Bertholet, l’Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp est un de ces groupes atypiques dont on osait plus soupçonner l’existence, entremêlant contrebasse, guitare minimale électrifiée, chanteuse violoniste et accessoires, trombone, batterie, le tout sumomté d’un magnifique marimba.
Après différents changements, le groupe s’est solidifié autour du noyau dur marimba-voix-contrebasse et accueille aujourd’hui trois nouveaux musiciens, Seth Bennet de Leeds (7 Hz, ex-Headache), Maël Salette de Lyon et Wilf PLum de Bruxelles ; ce dernier fut batteur du mythique Dog Faced Hermans. Les membres d’OTPMD se partagent alors une scène transformée en machine à rêver, tantôt afropop, tantôt trancepunk, mais toujours ancrée et énergique.
Un combo prenant, à force de jouer, une assurance de tous les instants. Dans le genre, un vrai plaisir.

C’est avec cette nouvelle formation que le groupe entrera en studio pour enregistrer son nouveau répertoire, cet hiver 2009.



"Une maestria expérimentale et atypique :
Quand la Machine à Machins cessera-t-elle de dénicher des talents aussi indéniables qu’atypiques ? Samedi soir à L’Arrosoir, le tonitruant « Orchestre tout Puissant Marcel Duchamp » et l’hypnotique « Lonely Cat » ont placé la soirée sous le signe de l’enthousiasme et de la maestria…
…Après cette ballade solitaire, le public s’est trouvé embué par les vapeurs d’un jazz relooké aux couleurs afroo-beat et post-punk : expérimental, grandiose, ready made des contrées suisses, voici « l’Orchestre tout Puissant Marcel Duchamp » ! On plonge après quelques notes, on craque au second morceau et on jouit d’un spectacle au mysticisme qui s’intensifie tant que les instruments sonnent. La performance est phénoménale et Marcel doit bien rire du haut de son urinoir : excentriques à souhait, ils sont bouleversants d’originalité et d’hétéroclisme. Une contrebasse envoûtante et une guitare minimale électrifiée quasi épileptique, une chanteuse violoniste captivante et survoltée, un trombone endiablé et une batterie espiègle, le tout surplombé d’une marimba époustouflante, un coktail de virtuosité dont on a encore soif !" L.D.

http://www.youtube.com/watch?v=NAJgCiRcYRk

http://www.youtube.com/watch?v=NRjNvj-3TyY

Website & MP3 : http://www.myspace.com/orchestretoutpuissantmarcelduchamp


Dernière édition par Steven le Jeu 1 Oct - 3:18, édité 1 fois

Steven

Messages : 436
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://setantchaussee.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam 31 Octobre: CARLA BOZULICH+ACTION BEAT+ORCHESTRE @ LYON

Message  Steven le Jeu 1 Oct - 3:17



Bertoyas is free.

Steven

Messages : 436
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://setantchaussee.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam 31 Octobre: CARLA BOZULICH+ACTION BEAT+ORCHESTRE @ LYON

Message  Steven le Mar 6 Oct - 22:04

Uuup !

Et, good news : le nouvel album de Carla Bozulich/Evangelista vient tout juste de sortir sur Constellation Records !

Il s'intitule "Prince of Truth".
On peut en écouter des extraits là : You are a jaguar
Et là : The slayer


"Prince of Truth" cover.

Steven

Messages : 436
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://setantchaussee.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam 31 Octobre: CARLA BOZULICH+ACTION BEAT+ORCHESTRE @ LYON

Message  Steven le Lun 12 Oct - 23:09

Uuup !

About Carla Bozulich/Evangelista's music : it is "an entirely original zone at the intersection of improv, noise, post industrial and musique concrete, forging an experimental gothic soul music for our impossible times."
Yesss.


Lyon 2007

Steven

Messages : 436
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://setantchaussee.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam 31 Octobre: CARLA BOZULICH+ACTION BEAT+ORCHESTRE @ LYON

Message  Steven le Lun 19 Oct - 18:31

Uuup.

Dans 2 petites semaines.


Steven

Messages : 436
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://setantchaussee.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam 31 Octobre: CARLA BOZULICH+ACTION BEAT+ORCHESTRE @ LYON

Message  Steven le Lun 26 Oct - 18:49

Yesss, c'est samedi qui vient !

Carla Bozulich/Evangelista - Dark Gospel Noise at its Best
http://www.youtube.com/watch?v=2vbPy03cjEM

Action Beat - Wild Baboons on the Run
http://www.youtube.com/watch?v=ztnaRT6-Tss

Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp - The Ex meets Africa
http://www.youtube.com/watch?v=NRjNvj-3TyY

Steven

Messages : 436
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://setantchaussee.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam 31 Octobre: CARLA BOZULICH+ACTION BEAT+ORCHESTRE @ LYON

Message  Steven le Ven 30 Oct - 15:59

C'est demain !

Steven

Messages : 436
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://setantchaussee.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam 31 Octobre: CARLA BOZULICH+ACTION BEAT+ORCHESTRE @ LYON

Message  Steven le Sam 31 Oct - 15:52

C'est ce soir ! Very Happy

"Darkness falls the stars explode but they don't die they just can't be together."


Chronique de Haz dans Pertes et Fracas :

Evangelista
Prince Of Truth - CD
Constellation records 2009

Carla Bozulich n'arrête pas d'enchaîner les disques depuis qu'elle a entamé sa collaboration avec le célèbre label de Montréal. Depuis 2006, elle en est déjà à son troisième enregistrement, le nom du tout premier étant également devenu le nom du groupe qui l'accompagne. Un groupe à géométrie variable mais dans lequel on retrouve quelques musicien(ne)s toujours fidèles au poste : Tara Barnes à la basse ou Ches Smith à la batterie. On peut également compter dans les rangs quelques piliers du label Constellation tel Thierry Amar. Rien de neuf de ce côté là, Prince Of Truth s'annonce dans la droite lignée de ses prédécesseurs, le très sombre Evangelista et le plutôt aride Hello Voyageur.
Pourtant, si on excepte The Slayer, premier titre en forme de déflagration rampante (percussions appuyées et surtout Nils Cline à la guitare en font la chanson la plus bruyante de ce disque), Prince Of Truth est un album bien plus éclairé et calme. Tremble Dragonfly est une balade maladive mais attachante sur fond de violons et de scie musicale. On jurerait également I Lay There In Front Of Me Covered In Ice et son orgue en provenance direct d'un album des Bad Seeds tant la filiation avec Nick Cave est évidente - sauf que l'on serait bien en peine d'y déceler la moindre trace du ridicule et du pathos que nous inflige l'australien depuis de trop nombreuses années. You Are A Jaguar est l'autre titre électrique de Prince Of Truth (et le deuxième avec Nils Cline), c'est surtout un titre sur lequel Carla Bozulich donne toute la (dé)mesure de son immense talent de chanteuse, se contractant du cri de rage primitif au feulement nerveux avec une hystérie non feinte. Avec ses contrebasses profondes frôlées à l'archet et ses faux airs bluesy Iris Didn't Spell est LA chanson de l'album, terriblement poignante, toute en retenue, douleur fantôme. Crack Teeth repose également sur quelques notes de contrebasse (jouée aux doigts cette fois) et un jazz dévoyé et tordu dominé par un leitmotiv au synthétiseur. On The Captain's Side est le seul texte écrit par Tara Barnes pour cet album. C'est également la seule chanson où ce n'est pas Carla Bozulich qui s'occupe du chant principal mais c'est la violoncelliste Jessica Catron qui pose sa voix dispersée et lointaine sur des paroles aussi lugubres que celles de la propriétaire habituelle des lieux : My only friends we should sleep at last because our hunger and menace will never subside.
Moins tonitruant, moins convulsif et d'apparence moins tortueux, Prince Of Truth reste néanmoins un bijou de noirceur et de tension intérieure. La diva Bozulich patauge toujours dans son marasme mais arrive à dépasser ses errements. Son malaise glauque et ses problèmes existentiels ne lui enlèvent pas une certaine prestance et une certaine grandeur, sublimant douleur et mal-être grâce à une capacité d'interprétation exceptionnelle - comme pendant les concerts, on finit par ne plus se demander si tout ça c'est du cinoche ou du chiqué ou quoi, on est convaincu par autant de force abrupte et de beauté détruite. Ce disque est aussi la preuve que Constellation ne fait pas que publier des disques de hippies psychorigides et cul-bénis pour amateurs de post rock folkeux. Et on avait vraiment bien besoin d'un tel signe de bonne conduite (à défaut de bonne santé mentale).

Haz (26/10/2009)

Steven

Messages : 436
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://setantchaussee.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sam 31 Octobre: CARLA BOZULICH+ACTION BEAT+ORCHESTRE @ LYON

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum